Roko

Le concept

Roko est un robot biomimétique inspiré par les chimpanzés et destiné à transporter de petits paquets, comme des trousses de premiers soins, dans des endroits reculés. Il utilise différents capteurs pour détecter son environnement et possède des bras extensibles munis de crochets préhensiles pour s’agripper aux branches. Il tire son énergie de cellules à hydrogène et des servomoteurs permettent son mouvement.

Le contexte

J’ai récemment rencontré le photographe/réalisateur canadien Gregory Colbert au World Summit on Innovation and Entrepreneurship de New York. Un extrait vidéo montrant Colbert interagissant avec un chimpanzé dans la forêt tropicale m’a donné l’idée de créer un robot biomimétique inspiré d’un chimpanzé pour livrer de petits colis, comme des pièces de rechange, des instruments de mesure ou des trousses de premiers soins.

Fonctionnement

Le Roko serait un chimpanzé robotique autonome programmé pour atteindre des coordonnées géographiques en se déplaçant à travers la forêt. Il aurait deux systèmes de navigation : un pour les longues-distances et un pour les courtes-distances. Le système longue-distance pourrait utiliser un GPS, tandis que le système courte-distance utiliserait des sonars pour détecter les obstacles et les endroits propices où s’agripper.

Des capteurs et un microprocesseur calculeraient la position et le mouvement du robot en temps réel. Le Roko serait aussi en mesure de voir, il aurait un système de vision nocturne (caméras infrarouges) afin de détecter les animaux ou les humains et les suivre si nécessaire.

Le Roko serait équipé de petits compartiments sur son dos, il pourrait aussi transporter des paquets dans ses pieds préhensiles. Vous seriez aussi en mesure de commander les action du Roko avec un système de reconnaissance vocale comme celui développé par Fluent.AI. Cela signifie qu’un photographe/réalisateur comme Gregory Colbert pourrait utiliser Roko pour l’aider durant ses aventures. Des scientifiques ou des explorateurs pourraient aussi utiliser le Roko pour les prévenir à l’approche de prédateurs ou pour surveiller des animaux sauvages.

Le corps du robot pourrait être recouvert de fourrure artificielle et ses mouvements pourraient imiter ceux des chimpanzés, desquels il pourrait apprendre durant les voyages.

Marché potentiel

Certains endroits dans le monde sont très difficiles d’accès, même en moto ou à l’aide de drones. Apporter des provisions aux camps peux être ardu et coûteux, surtout si un hélicoptère est utilisé. Le Roko pourrait être le choix tout indiqué, car il est de petite taille et il est furtif, ce qui lui permet de réduire son impact sur la faune. Il pourrait aussi aider des randonneurs en détresse qui attendent les secours.

Le designer industriel

Le Roko a été développé en collaboration avec Kaan Yaylali. Un designer industriel de Savannah, en Géorgie, aux États-Unis. Kaan est diplômé en design du Savannah College of Art and Design. Il travaille comme designer pigiste pour Astronaut Ape.