Aquari

Le concept

L’Aquari est un croisement entre un hydroglisseur et une motomarine. On pourrait donc dire que c’est une «hydromarine».

Origine de l’idée

J’ai eu cette idée il y a très longtemps lorsque je pilotais des Surfjet et des Sea-Doo sur les lacs et sur l’océan. Dans le milieux des années 1990, le concept de l’Airchair est apparu sur le marché, et cela m’a rappelé l’idée d’utiliser une motomarine avec un mécanisme d’hydroglisseur pour permettre au véhicule de sortir complètement de l’eau. Lorsque je suis allé rencontrer Robert Innes, de Innespace Marine en Californie, nous avons parlé de ce concept, et Rob a même assemblé une maquette de l’Aquari.

Fonctionnement

L’Aquari est conçue pour être pilotée un peu comme une moto sur l’eau : on pourrait donc la faire pencher dans les courbes. Elle serait propulsée par une turbine à jet d’eau, alimentée par un moteur marin à quatre temps. Au repos, l’hydromarine flotterait. Quand elle commencerait à prendre de la vitesse vers l’avant, le pilote pourrait soulever le guidon monté sur des charnières à ressort. Cette action entraînerait la petite aile située à la base avant du véhicule. Cette aile pivoterait vers le haut et soulèverait  l’Aquari hors de l’eau. L’aile arrière pour sa part resterait fixe.

Le pilote pourrait ainsi élever ou abaisser le véhicule à sa guise et faire tourner l’Aquari en faisant pivoter le jet d’eau sortant à l’arrière du véhicule comme sur une motomarine régulière. Il pourrait également utiliser son poids pour faire pencher l’hydromarine d’un côté ou de l’autre. Est-ce qu’il serait possible de faire des sauts hors de l’eau? Pourquoi pas? Ce serait un bon point à prendre en ligne de compte lorsqu’il sera temps de dresser la liste des exigences de performance et des spécifications. La première chose à faire serait de construire un prototype : nous en avons d’ailleurs un d’entamé… donc si cela vous intéresse, faites-nous signe! Les formes et longueurs finales des ailes et de la coque seront sûrement différentes de ce qui est montré, mais le principe restera le même.

Le dessinateur industriel

Je remercie Boris Schwarzer, qui a réalisé les images et qui a trouvé le nom du concept Hyperjolt! Boris est un dessinateur industriel qui travaille à Kalamazoo, dans le Michigan (États-Unis). Il a également réalisé le concept Electroller. Je remercie également Robert Innes de son appui tout au long de ce projet.