Oceanid

Le concept

L’Oceanid est une variation de mon concept ‘Motosub‘. C’est un véhicule récréatif biplace, muni d’un moteur électrique qui fait tourner une hélice localisée dans une turbine. C’est un peu comme une moto sous-marine qui serait munie de batteries air-lithium refroidies au liquide et ayant une grande autonomie.

Origine de l’idée

J’ai toujours aimé faire de la plongé sous-marine : c’est fascinant ce que l’ont peut découvrir sous l’eau! Souvent, j’aimerais bénéficier de plus de temps (en air) pour effectuer ma plongée, pour couvrir plus de ‘terrain’ et me sentir moins encombré par l’équipement. L’Oceanid apporte une solution à tous ces besoins.

Dans la mythologie grecque, les Océanides sont des nymphes aquatiques (au nombre de trois mille), filles d’Océan et de Thétis. J’ai pensé que ce nom irait bien à un sous-marin personnel conçu pour explorer les mers et les lacs…

Fonctionnement

Les plongeurs peuvent loger quatre bouteilles d’air à l’intérieur de l’Oceanid, ce qui permet de rester en plongée plus longtemps. On branche son régulateur sur l’une des deux prises d’air et on peut lire la pression et les autres informations de plongée sur le tableau de bord du sous-marin. On doit évidemment porter sa veste et un masque. Pour les palmes, on peut les accrocher sur un ‘porte-palmes’ fixé à l’intérieur du véhicule et les utiliser au besoin avec une bonbonne d’appoint.

L’Oceanid est muni d’élévateurs latéraux permettant de monter et descendre sous l’eau avec l’aide combinée des ballasts. Pour changer de direction, il suffit de tourner le guidon qui permet de diriger le jet d’eau de la turbine dans le sens désiré. Il y a aussi un petit gouvernail fixé sur le diffuseur.

Le dessinateur industriel

Le concept Oceanid a été élaboré en collaboration avec Jan Bujnak, dessinateur industriel de la République slovaque. Jan est diplômé de l’Académie des Beaux-arts et de Design de Bratislava et travaille à son compte. Il a également créé les images du concept d’aéroglisseur personnel Typhon et celui de la motoneige fonctionnant à l’hydrogène Wemotaci.