Mirage

Le concept

Le concept que je vous présente ici est un mélange entre une Autoneige B7 et un Mirage, dont je voulais retenir des caractéristiques en créant cette version hybride.

Origine de l’idée

Dans les années 1970, la division Ski-Doo du centre de recherche de BRP a fabriqué deux prototypes de motoneige ressemblant à des voitures sous le nom de ‘Mirage‘ (à ne pas confondre avec le modèle de Moto-Ski) C’était des motoneiges complètement fermées, munies d’un volant et de quatre sièges et ayant des formes géométriques spécifiques aux voitures exotiques de l’époque.

Fonctionnement

Le Mirage est une motoneige bâtie sur un châssis en aluminium et équipée d’un moteur de Volkswagen Touareg Turbo Diesel de 240hp. Ce moteur a une bonne durabilité et il est équipé de deux sorties de puissance; donc il serait possible d’équiper le Mirage de chenilles avant sur un modèle subséquent. Cette autoneige serait équipée d’un gros alternateur (150 ampères) pour fournir assez de courant, et d’une direction assistée pour aider à faire tourner les énormes skis avant, montés sur des amortisseurs de type ‘Pogo stick’.

Le Mirage est configuré pour transporter six personnes avec une répartition des sièges 3 + 3. Il serait également possible de changer l’aménagement interne afin d’avoir plus de place pour transporter du matériel. Nous avons dessiné diverses variations de chenilles/skis. Pour le moment, je songe à utiliser les chenilles de Soucy Track à Drummondville et je les allongerais afin d’obtenir plus de surface d’appui pour mieux flotter sur la neige hors des sentiers. Il serait également intéressant d’essayer une version comportant quatre chenilles motrices, soit des chenilles pivotantes comme celles qu’on retrouve sur les VTT ou les tracteurs.

Nous avons choisi d’incorporer de grandes fenêtres au véhicule (qui devront être bien dégivrées…) ainsi qu’un toit panoramique. Le look moderne incorpore un peu d’Art Déco, et je trouve qu’il est vraiment bien réussi.

Le dessinateur industriel

Je remercie Boris Schwarzer, qui a réalisé les images et trouvé le nom du concept Hyperjolt. Boris est un dessinateur industriel qui travaille à Kalamazoo, dans le Michigan (États-Unis). Il a également réalisé le concept Electroller.