Roswell-FS II

Le Concept

Le Roswell FS-II est une soucoupe volante capable de décoller verticalement et d’atteindre la vitesse de Mach 2. Le design est inspiré du prototype VZ-9 construit par Avro Canada en 1959. Le Roswell FS-II serait propulsé par deux turboréacteurs F-135 et il se servirait de la poussée vectorielle en combinaison avec un turborotor électromagnétique afin de décoller des porte-avions et de voler sur des missions secrètes n’importe où à travers le monde.

Origine de l’idée

La plupart d’entre nous ont entendu parler de l’incident de Roswell en 1947. À l’époque les forces armées militaires américaines ont rapporté initialement, avoir trouvé un disque volant qui s’était écrasé. Vous connaissez probablement la célèbre ‘Area 51’ au Nevada, d’où la plupart des histoires d’OVNI proviennent.

À la fin des années 50, un prototype d’avion militaire secret fut construit par Avro Canada. Il avait la forme d’une soucoupe volante et il se servait de l’effet coanda pour décoller de terre et la propulsion provenait d’une seule et unique turbine centrale nommée ‘turborotor. »

De nos jours, les matériaux sont plus légers et les turbines sont plus puissantes. Il y a eu des améliorations dans les contrôles de vol. Donc, serait-il possible de construire une soucoupe volante efficace et complètement fonctionnelle? Voilà l’idée derrière le Roswell FS-II. Son but est de servir d’inspiration pour notre imagination et d’amorcer des discussions autour de nouvelles formes et configurations d’aéronefs.

Fonctionnement

La forme du Roswell FS-II est un disque de 35 pieds (10.6 m) de diamètre et 6.6 pieds (2 m) d’épaisseur. Les éléments principaux de la structure sont un châssis en aluminium et une coquille externe en matériaux composites.

Le turborotor est situé au centre de l’avion et mesure 13 pieds de diamètre (4 m). Il crée une propulsion vers le bas et une partie de l’air est purgée le long de la bordure extérieure du disque ce qui permet de contrôler l’assiette et les déplacements de l’aéronef. La puissance provient de deux turboréacteurs Pratt & Whitney F135 situés de part et d’autre de l’appareil.

L’entrée d’air pour chaque turboréacteur est située à l’avant du disque et la décharge est poussée par l’arrière au moyen de sorties de jet qui peuvent être orientées pour fournir une propulsion vectorielle semblable à celle du F 22 Raptor.

Le Roswell FS-II utiliserait un logiciel de contrôle de vol avancé pour altérer la circulation d’air à haute pression autour de l’engin et contrôler l’orientation des sorties de jet. Des sorties additionnelles pourraient également être situées à l’avant. Les deux moteurs serviraient à fournir l’énergie au turborotor central pendant l’envolée et pour pousser l’avion vers l’avant comme un disque volant pour atteindre des vitesses plus élevées.

À quoi ça sert ?

Est-ce que ce serait mieux de créer une transmission électromagnétique pour faire tourner le turborotor, ou pourrions-nous tout simplement nous servir de conduite de l’air forcé provenant des turboréacteurs? Avons-nous besoin d’un turborotor, ou pouvons-nous simplement nous servir des sorties d’air dirigées en périphérie du disque? Les moteurs proposés sont probablement ‘overkill’, car ils ont une puissance de poussée de 86 000lb…

L’idée en arrière du concept du Roswell FS-II est de créer une nouvelle sorte d’aéronef capable de faire la transition entre le vol stationnaire et horizontal capable d’atteindre des vitesses supérieures au V-22 Osprey de Boeing. S’il est possible d’éliminer le rotor principal et d’utiliser l’espace libre pour un monte-charge central, le Roswell FS-II pourrait servir aux opérations de sauvetage. Les deux turboréacteurs pourraient être plus petits afin de sauver des coûts (par exemple, voir le moteur PW500.)

Le designer industriel

J’aimerais remercier Adolfo Esquivel pour les rendus incroyables du Roswell FS-II. Adolfo a gradué en Colombie en Dessin industriel et a fait ses études supérieures en Design d’évènements à l’UQAM à Montréal. Il travaille présentement en tant que Dessinateur sénior industriel pour Geyco Design. Adolfo a aussi créé le design du parc d’attractions Pinball et le concept du bateau de wake surf Sea-Bull.