Trident

Le concept

Le Trident est un bateau écologique qui peut s’élever, rapidement et en douceur, au‑dessus des vagues. Il fonctionne à l’hydrogène et n’émet pas de C02. Il dispose de deux bras latéraux oscillants et d’un système directionnel hybride conjuguant quille et gouvernail.

Origine

En 1994, Sea-Doo a commencé à fabriquer et vendre des bateaux à propulsion hydraulique nommés Speedster. Cet engin, muni d’un moteur de 80hp, était l’une des embarcations nautiques les plus à la mode à l’époque. Rapide et agile, il pouvait accueillir trois passagers sur une même rangée de sièges. Quand j’ai commencé à imaginer le concept Trident, je voulais retrouver cette sensation de rapidité exaltante dans un petit bateau. Je voulais que le Trident se comporte comme une bête de course pouvant se déplacer avec aisance au‑dessus des vagues.

Fonctionnement

Le Trident est une embarcation marine côte‑à‑côte équipée d’un moteur de 144hp qui brûle de l’hydrogène au lieu de l’essence. Sa turbine à jet, montée sur un bras oscillant (arrière), peut suivre facilement le mouvement des vagues.

Ce bateau à propulsion hydraulique comporterait deux bras latéraux oscillants à l’avant et serait muni d’une suspension interne de type torsion assistée électronique. Comme la coque serait suspendue à quelques pieds au-dessus de l’eau, les bras oscillants permettraient d’améliorer la stabilité du Trident et s’adapteraient aux conditions sur l’eau (vitesse, hauteur des vagues, amortissement souhaité, déplacement de la suspension, etc.).

Deux pontons sur skis situés à l’avant, comportant deux parties jointes par un pivot, permettraient d’orienter le véhicule. La partie avant ressemblerait à une mini-coque, et la quille arrière permettrait de fendre l’eau comme un couteau. La quille arrière pourrait d’ailleurs être modulée [en hauteur] par le conducteur grâce à un bouton, en fonction des conditions de conduite.

L’espace arrière du bateau pourrait servir d’espace de rangement [couvert] ou de plate‑forme sur laquelle on pourrait installer des chaises longues pour prendre le soleil. Si la technologie des batteries s’améliore, cet espace pourrait permettre d’installer des modules de batterie et de créer un modèle électrique.

À quoi ça sert ?

Combien de semaines par été pouvez‑vous faire du bateau? S’il était possible de développer un groupe de puissance fonctionnant à l’hydrogène grâce à l’énergie solaire et à l’eau (pure), le réservoir du Trident pourrait se charger pendant que vous travaillez durant la semaine, ce qui vous ferait gagner temps et d’argent et surtout permettrait de réduire l’empreinte carbone. Le Trident pourrait également se déplacer plus rapidement sur l’eau grâce à sa capacité à aborder chaque vague plus en douceur que ses concurrents.

Le dessinateur industriel

Je tiens à remercier Juan Garcia Mansilla, qui a réalisé les images du concept Trident. Juan a terminé ses études en design industriel à l’Université de Buenos Aires. Il travaille actuellement comme dessinateur industriel indépendant. Juan a également illustré le concept Canopi, qui permet de circuler sur la cime des arbres.