Venus

Le concept

La Vénus est un concept de voiture urbaine munie d’un système de prévention des blessures causées aux cyclistes ou aux passants à l’ouverture d’une portière. La conduite du véhicule pourrait être adaptée aux préférences de son propriétaire, un peu comme pour un adolescent apprenant à conduire avec ses parents.

L’origine de l’idée

Ce concept m’a été inspiré par Geneviève Pépin, qui m’a proposé de développer un type de portière flexible qui réduirait le risque de blessures pour un cycliste en cas de contact à l’ouverture. Je me suis rendu compte qu’on pouvait régler ce problème grâce aux technologies existantes sans avoir à réinventer une portière.

Fonctionnement

Les capteurs d’angle mort de la Vénus permettraient de détecter les cyclistes. Il serait également possible d’intégrer des caméras dans les rétroviseurs pour signaler les risques de collision (bicyclettes, piétons, véhicules, animaux, etc.). Le module électronique de la voiture pourrait verrouiller la portière pour empêcher son ouverture en cas de collision imminente. Il ne s’agit évidemment pas de bloquer les passagers à l’intérieur du véhicule, mais de les avertir d’un risque à l’ouverture de la portière.

Un voyant lumineux placé sur le rétroviseur ou à un autre endroit de la Vénus passerait au vert pour avertir les cyclistes ou les passants qu’ils peuvent passer en toute sécurité. Cela réduirait davantage les risques de collision en indiquant que les passagers sont sur le point de sortir du véhicule.

Autre aspect intéressant, la conduite de la Vénus pourrait être adaptée selon le style de son conducteur. Les véhicules autonomes savent déjà adapter leur conduire en partageant de l’information en ligne. La Vénus tiendrait compte de l’information fournie et s’adapterait en temps réel.

Le marché potentiel

Je crois que le système de prévention de collision avec les cyclistes pourrait être mis en œuvre par tous les producteurs automobiles d’ici un ou deux ans. Le coût en serait relativement faible, et il serait possible d’éviter un très grand nombre d’accidents dans le monde entier.

Le mode d’adaptation de la conduite du véhicule pourrait être une caractéristique populaire, car chaque personne conduit différemment, et certains aiment critiquer le style de conduite des autres quand ils ne sont pas derrière le volant!

Il suffit parfois de quelques ajustements pour tirer le meilleur parti d’une nouvelle technologie. Si les voitures autonomes peuvent s’adapter au bon plaisir de leurs propriétaires, leur introduction pourrait se faire beaucoup plus rapidement.

Remerciements

Je remercie Geneviève Pépin qui m’a donné l’idée de ce concept. Le nom de Vénus vient d’un prototype de voiture fabriqué par Bombardier dans les années 1980. Le design du concept a été réalisé par Ashish Thulkar, dessinateur industriel de Bangalore, en Inde. Ashish est titulaire d’une maîtrise en design et travaille actuellement comme designer pigiste à l’Indian Institute of Science. Il a aussi mis en images le concept Escatek, qui permet de réduire le temps d’attente dans les aéroports, ainsi que le concept de transport urbain Mozeca.