Kortus

Le concept

Kortus (Homonyme du mot ‘courtois’ en anglais) est un robot civil programmé pour interagir avec des citoyens. Il fonctionnerait avec un module empathique capable de reconnaître et de comprendre les émotions humaines et il contribuerait à rendre la vie meilleure dans notre ville.

Le contexte

J’ai récemment créé un drone/véhicule empathique avec Adolfo Esquivel s’appelant le Metropolis. Il a été conçu pour patrouiller à travers les rues de la ville et interagir avec ses citoyens comme un policier amical. Ce concept particulier possédait un avatar holographique comme celui montré dans le film des années 80 TRON. Cette fois-ci, j’ai voulu créer un robot humanoïde amical à la place. J’ai fait équipe avec Juan Garcia Mansilla et je me suis inspiré du travail de Pascal Fung qui développe des modules d’empathie pour robots à l’Université de Hong Kong.

Comment fonctionne-t-il

Kortus mesurerait 5’10’’ et marcherait comme un humain (voir ce que Boston Dynamics a réalisé avec la nouvelle version de son robot Atlas). Sa fonction principale serait d’assister le public et les touristes demandant le chemin ou les principaux attraits de la ville. Il contribuerait également au nettoyage de la ville en ramassant des petits déchets sur le trottoir et patrouillerait les rues de façon décontractée sur les trottoirs à la recherche de problèmes potentiels. Il serait en mesure d’alerter les services existants (hôpitaux, policiers, pompiers, ville) lorsque leur assistance est requise. Il serait alimenté par une batterie de type supercondensateur capable de se recharger elle-même en passant simplement près de bornes inductrices de recharge utilisées par les autobus de la ville.

Le visage de Kortus aurait un écran OLED qui afficherait des émotions simples pour communiquer avec les personnes (il parlerait aussi ! ). Sur le corps du robot, plusieurs caméras seraient utilisées pour enregistrer et agir comme témoins dans des événements. Plus important encore, Kortus serait capable de détecter les émotions humaines en analysant la voix, par reconnaissance de visage, de rythme cardiaque et en utilisant d’autres indicateurs.

Pour reformuler les propos de Miss Fung, « Nous conceptualisons un robot empathique qui serait capable de reconnaître et de détecter le sens et l’intention lors de conversations avec des humains, à partir de leur propos, de leur langue, de leurs expressions faciales et du contexte. Ainsi, le Kortus serait capable de savoir si un humain est sarcastique ou fait une blague, ou s’il est en détresse et a besoin d’être consoler. »

Chaque Kortus réagirait de façon légèrement différente, étant donné qu’ils évolueraient selon leurs rencontres quotidiennes avec le public. Leur ton de voix intègrerait des mots familiers et ils seraient même capables d’avoir un sens de l’humour. Ils seraient toujours polis et amicaux. Les travailleurs sociaux les superviseraient et les guideraient lors de leur quart de travail et pourraient même devenir « amis » puisqu’ils seraient en mesure de mener des conversations personnelles.

Quelle est son utilité

Chaque Kortus sur la rue signifie que les officiers de la ville peuvent travailler sur des tâches plus importantes. Avec leurs caméras de vision de nuit, leurs capteurs à infrarouge et leurs nez électriques (pour détecter les fuites de gaz ou chimiques), ils seraient capables de, non seulement servir les citoyens et garder la ville propre, mais également nous protéger contre certains dangers (par exemple, identifier les criminels recherchés). Ils seraient capables de diminuer les tensions lors d’événements et ajouter une ambiance joyeuse dans les rues.

Le designer

Le concept du Kortus a été développé en collaboration avec Juan Garcia Mansilla, un designer industriel originaire de l’Argentine. Juan a obtenu son diplôme de l’Université de Buenos Aires en 2012 et travaille actuellement comme designer supérieur pour une firme en design de produit et comme travailleur indépendant. Il a également créé le design du véhicule Canopi traversant les arbres ainsi que l’abeille robotique Beeonic conçu pour polliniser les fleurs et certains fruits et légumes en récolte.