Argoknot

Le Concept

L’Argoknot est un concept de Trimaran, propulsé par les vents alizés, qui peut voyager de façon autonome à des vitesses supérieures à 50 nœuds.

 

Le Contexte

Il y a quelques mois, Sébastien Houle m’a contacté pour discuter des plans pour un nouveau concept de Trimaran que lui-même avait commencé à concevoir dans Solidworks. L’idée était de créer un voilier capable de se piloter lui-même et conçu pour les aventuriers qui sont moins expérimentés avec la navigation, mais qui veulent encore vivre une expérience de voile à part entière.

 

Le Fonctionnement

L’Argoknot est essentiellement un trimaran de taille moyenne qui mettrait en vedette toutes les nouvelles technologies et l’innovation des nouveaux voiliers. L’Argoknot disposerait d’un système de propulsion électrique rétractable et d’une cabine assez grande pour accueillir un adulte pour une expédition d’une semaine.

La première chose que je voulais ajouter était un programme d’intelligence artificielle de navigation (AI) qui contrôlerait l’Argoknot et serait responsable des opérations de navigation. Il suivrait les ordres de son propriétaire, qui se concentrerait plutôt sur l’apprentissage des techniques de base de la navigation. En fait l’AI de l’Argoknot parlerait et enseignerait à son propriétaire comment naviguer.

L’Argoknot pourrait soulever sa coque au-dessus de l’eau comme un trimaran de course. Il utiliserait des hydroptères commandés par des actionneurs hydrauliques (ou électriques) qui soulèveraient le navire au-dessus des vagues en fonction de sa vitesse et d’autres facteurs. Cela permettrait au bateau d’atteindre des vitesses allant jusqu’à 60 mph. Le corps du navire serait fait de Kevlar renforcé, ainsi que toutes les voiles et l’équipement seraient contrôlés automatiquement avec une option de le changer en mode manuel.

 

À Quoi ça Sert

L’Argoknot serait équipé d’une petite cabine assez confortable pour une personne. Il serait capable d’observer et de transmettre des données météorologiques, de recueillir des échantillons d’eau de mer et d’enregistrer des images et des vidéos au cours de ses voyages. Mais son but réel serait d’embarquer son passager novice sur une véritable aventure solo ou tandem en haute mer.

La plupart d’entre nous sait comment naviguer un petit canot, mais les multicoques de la taille de l’Argoknot sont plus complexes à manipuler. Pour cela, vous devez investir du temps, de l’énergie et des ressources. De plus, l’apprentissage est toujours difficile puisque l’océan change constamment. L’Argoknot vous permettrait d’embarquer sur une aventure en solo de 7 jours avec une formation de base.

 

Le Designer

Le concept d’Argoknot a été développé en collaboration avec Sébastien Houle et Adolfo Esquivel, dessinateur industriel de Montréal, Canada. Adolfo Esquivel a créé les rendus 3D de l’Argoknot basés sur le modèle CAD de Sébastien. Adolfo détient un diplôme en design industriel et travaille actuellement comme designer industriel indépendant basé à Montréal. Adolfo est également l’auteur du Motowalk.

SHARE