Muadib

Le concept

Le Muadib est un véhicule de transport conçu pour traverser des déserts et de vastes étendues de terre. Les touristes pourraient vivre sur ce « navire de croisière » spécial durant plusieurs jours et profiter confortablement du soleil tout en restant à l’abri des conditions difficiles.

Le contexte

Le Muadib porte son nom d’après une espèce de souris du désert appelée Muad’Dib dans le livre Dune, de l’auteur américain Frank Herbert. Il existe des centaines d’environnements spectaculaires, y compris des déserts et des terres arides que les humains ne peuvent pas réellement admirer parce que les conditions y sont trop rudes. Ce navire serait en mesure d’en explorer un grand nombre.

Le fonctionnement

Le Muadib se déplacerait à l’aide de quatre chenilles capables de s’adapter aux sables constamment changeants du désert. Bien entendu, celles-ci seraient assez larges pour supporter le poids du Muadib sans que ce dernier ne s’enfonce dans le sable. La coque serait résistante au sable et pourrait être équipée de panneaux solaires afin d’alimenter le réseau électrique.

Une verrière transparente, qui résisterait également au sable, serait placée au-dessus du pont principal pour faire de l’ombre et protéger les passagers des tempêtes de sable. Le Muadib serait aussi équipé de moteurs à turbines à gaz pour propulser ses quatre énormes chenilles.

Étant donné que la température dans le désert peut atteindre plus de 50 °C (122 °F), un système de refroidissement est crucial à bord du Muadib. Par ailleurs, les piscines seraient non pas chauffées, mais bien refroidies, et un système de climatisation serait utilisé pour faire circuler l’air sur le navire. Un collecteur d’eau récolterait l’humidité générée par la climatisation. Le Muadib serait aussi équipé d’un dispositif de forage capable de creuser à travers le sable et le sol pour puiser de l’eau de sources souterraines et ainsi remplir ses réservoirs.

Le Muadib abriterait un jardin intérieur où poussent des cultures, car les plantes aident à régulariser l’humidité de l’air et peuvent fournir à la fois nourriture et fraîcheur. Bien sûr, il y aurait déjà beaucoup de provisions à bord!

Conçu pour ressembler à un bateau de croisière, le Muadib arborerait une plateforme pour permettre d’observer les étoiles et un pont d’observation panoramique pour que tous puissent admirer les vastes paysages désertiques. Un garage, situé à l’arrière, abriterait des véhicules récréatifs pour ceux qui veulent s’aventurer dans la nature. Le vaisseau comprendrait aussi des drones ou des hélicoptères résistants au sable et leurs héliports respectifs. À la fois les drones et les hélicoptères permettraient d’explorer les paysages avoisinants, comme des oasis.

À quoi ça sert?

Comme je l’ai mentionné, le Muadib pourrait servir de « bateau de croisière » commercial permettant d’explorer et de visiter des endroits inexplorés de notre planète. Des laboratoires scientifiques pourraient aussi être mis en place sur le navire et la « flotte » de Muadibs pourrait être financée par des philanthropes passionnés d’écologie, de biologie, de géologie et de toute autre science qui se rapporte à ces lieux géographiques.

Le designer

J’aimerais remercier Boris zer, qui a créé les rendus pour le Muadib. Boris demeure au Michigan, aux États-Unis. Il est allé au College of Creative Studies et travaille actuellement comme designer contractuel pour la Ford Motor Company. Boris a aussi créé les images du vaisseau spatial Solar Express (voir la vidéo) et du Cityjet, un concept de quad urbain propulsé par une pile à combustible.

SHARE