Silvermoon

Le concept

Le Silvermoon est un aéronef biomimétique muni de deux ailes qui se déploient à l’aide de muscles artificiels. Deux micro-turbines fonctionnant à l’hydrogène propulsent le Silvermoon.

Le contexte

J’ai imaginé le concept Silvermoon en travaillant sur des véhicules à effet de sol qui utilisent un « coussin d’air » pour planer à basse vitesse. Je me suis demandé s’il serait possible de développer un véhicule utilisant de plus petits moteurs qui seraient muni d’ailes doubles afin d’augmenter la portance ou de modifier les caractéristiques de vol un peu à la manière d’oiseau qui peuvent plier leurs ailes en vol.

Le fonctionnement

Le pilote du Silvermoon serait assis dans un cockpit panoramique et piloterait l’avion à l’aide de commandes similaires à un appareil sportif léger. L’appareil serait propulsé par deux micro-turbines Lynx d’AMT Jets. Ces turbines seraient montées sur des piliers fixés par dessus les ailes. Leur positionnement dépendra du profil des ailes, de la performance des micro-turbines et du poids total de l’appareil ainsi que des fonctionnalités et performances requises des clients.

Les commandes de vol du Silvermoon pourraient être assistées par une intelligence artificielle qui serait en mesure de modifier le profil aérodynamique de l’appareil grace à une nouvelle technologie développée par RMUS Dynamics permettant de contrôler les ailes souples, un peu à la manière d’un système musculaire artificiel.

Imaginez si vous pouviez changer le profil de l’aile, actionner les volets et ailerons et atteindre une performance optimale sans utiliser de pistons hydraulique ou de solénoïdes… Le Silvermoon serait capable d’imiter en quelque sorte l’agilité organique des oiseaux en bougeant ses ailes supérieures et inférieures à l’aide de muscles artificiels.

Lors du décollage, le Silvermoon séparerait ses ailes inférieure de ses ailes supérieures. Cela permettrait d’augmenter la superficie couverte par les ailes et, du même coup, la portance. Les avions utilisent déjà ce principe en ouvrant les volets sur leurs ailes augmenter leur superficie; le Silvermoon rendrait simplement le décollage et l’atterrissage plus facile en diminuant les vitesses.

À quoi ça sert?

Dans le marché des appareils de sport légers, le Silvermoon pourrait se tailler une place. Les amateurs de sports motorisés seraient alors en mesure d’utiliser ce nouveau type d’appareil récréatif pour découvrir de nouveaux endroits.

Le designer

J’aimerais remercier Nikhil Sorte d’avoir créé les rendus du Silvermoon. Nikhil travaille à Mumbai, en Inde, pour le Groupe Renault. Il a étudié au Raffles Design International.

SHARE