Pantero

Le concept

Le PANTERO est un concept de tram-bus urbain articulé électrique. Il serait offert en plusieurs configurations (2, 3 ou 4) et aurait comme objectif d’effacer la frontière entre les tramways et les autobus de ville. En configuration « Quatro », il aurait une longueur de 37 mètres ce qui équivaut à un tramway moyen et il pourrait accueillir jusqu’à 290 passagers.

 Origine du concept

Le Concept PANTERO m’a été proposé en mars dernier par Jean-François Audet. Jean-François détient une Maitrise Physique de l’Université Laval ainsi qu’un MBA des HEC. Il a fondé une entreprise (nommé Groupe PANTERO) avec Jean Raymond qui vise à réimaginer le transport en commun urbain avec des concepts comme ce Tram-bus. J’ai trouvé l’idée intéressante et j’ai demandé à Ashish Thulkar de créer un modèle 3D afin d’attirer l’attention d’ange financier à ce projet d’entreprise.

 Le fonctionnement

Le PANTERO est un véhicule de transport en commun léger constitué principalement en aluminium. Grâce à ses essieux spéciaux qui lui permettent une direction intégrale, chaque roue suit la trajectoire de celle de devant. Le PANTERO est donc facile à manœuvrer même dans les environnements urbains les plus achalandés et dans les quartiers historiques à configuration traditionnellement plus étroite.

De plus, son système d’articulation lui permet d’atteindre un angle de 90 degrés. Grâce à ces caractéristiques, son rayon de braquage s’abaisse à 6,8 mètres seulement, ce qui correspond à presque la moitié du rayon de braquage d’un bus conventionnel et à environ le tiers de ce celui d’un tramway. Malgré sa longueur, ce tram-bus serait donc capable de faire demi-tour sur un boulevard !

Le système intelligent de conduite assisterait le chauffeur pour une plus grande sécurité et une manœuvrabilité améliorée, particulièrement en hiver. Lorsqu’il serait utilisé dans des voies réservées, il sera possible d’intégrer un mode autonome qui rivalisera avec les services ferroviaires les plus avancés.

Tel que mentionné précédemment, le véhicule est complètement électrique et il est propulsé (en mode quattro) par 8 moteurs. Son autonomie lui permet de parcourir de grandes distances et il peut être rechargé à l’aide d’une connexion située sur le toit en aussi peu que 10 minutes grâce à une station de chargement à puissance ultra élevée. Il pourrait également bénéficier d’un « boost » de 15 secondes lorsqu’il s’arrêtera aux stations situées sur son trajet.

Le PANTERO comprendra également des technologies les plus modernes par exemple des sièges multifonctionnels, un système de climatisation/chauffage à plusieurs zones, l’affichage digital d’information et de divertissement intégré à chaque fenêtre, un accès à Internet très haute vitesse et des prises de chargement pour les appareils mobiles, de même que des technologies qui permettent au PANTERO de se connecter et d’interagir avec un environnement urbain intelligent.

 À quoi ça sert ?

Ce concept de Tram-bus vise à offrir un service et une expérience comparables à ceux d’un service ferroviaire, tout en demeurant beaucoup plus flexible et en permettant d’éviter la construction de rails en plein milieu d’un territoire urbain (procédé qui durerait plusieurs années et qui nécessite beaucoup de capital). Les couts reliés à l’implantation d’un système PANTERO seraient donc d’un ordre dix fois inférieur à ceux d’un réseau ferroviaire, ce qui avantagerait les contribuables. En fait, c’est le moyen de transport en commun qui offre l’un des meilleurs couts par passager-kilomètre.

Le dessinateur industriel

Le concept du PANTERO a été imaginé par Jean-François Audet et Jean Raymond. Il a été développé en collaboration avec Ashish Thulkar, dessinateur industriel de Mumbai, en Inde. Ashish est titulaire d’une maîtrise en design de l’Indian Institute of Science. Il a également créé les images du camion pompier Firedron ainsi que le concept d’avion supersonique Orion.

SHARE