Skysled

Le Concept

Le Skysled est un concept de manège visant à donner un ‘Boost’ maximal d’adrénaline! L’appareil consiste en une capsule qui est lancée dans les airs et qui permet d’expérimenter une accélération fulgurante, un bref moment d’apesanteur ainsi qu’un atterrissage assisté par des rétrofusées.

Le Contexte

Le concept du Skysled m’a été proposé en novembre dernier par William Russel, un jeune ingénieur mécanique de l’Université de la Caroline du Sud. J’ai vraiment aimé son idée, puisqu’elle me remémorait les concepts Daredevil et Sfear Mountain. Alors, j’ai demandé à Eren Birben, un concepteur industriel automobile d’Ottawa, de travailler avec nous sur les dessins de ce manège extrême.

Le fonctionnement

La rampe de lancement du Skysled serait capable de se déplacer tel un camion-grue. Quand elle atteint sa destination, la rampe s’immobiliserait et s’installerait solidement au sol pour se préparer à des lancements. Le module Skysled reposerait sur un rail électromagnétique spécialement conçu pour lancer la capsule dans les airs.

Une grande source d’énergie serait requise afin de propulser un objet d’une telle taille à une vitesse considérable. La rampe de lancement pourrait abriter plusieurs batteries à haut rendement énergétique, qui pourraient être rechargées par de l’énergie solaire, éolienne ou tout simplement par le biais d’un raccordement au réseau électrique local.

Pour lancer le Skysled en altitude, la rampe se déploierait et l’ordinateur de bord calculerait la trajectoire afin de s’assurer que la zone d’atterrissage est correcte en fonction des conditions météorologiques, du poids, du balancement des masses, etc.

Quatre passagers pourraient monter à bord du Skysled grâce à des escaliers déployables. Les quatre fauteuils seraient équipés de harnais de sécurité. Il y aurait également des coussins gonflables dans l’habitacle, en plus d’un parachute d’urgence par mesure de sécurité.

La partie du haut de la capsule serait faite à partir d’un cockpit transparent résistant aux chocs et à des températures élevé, afin de protéger les passagers et de leur offrir une vue à couper le souffle lors du bref vol.

L’arrière de la capsule serait conçu afin de stocker le carburant pour les rétrofusées. À 66% de la distance du vol parabolique, l’intelligence artificielle du Skysled activerait ses rétrofusées afin de le ralentir et contrôler son atterrissage. Le Skysled se poserait telle une fusée Xaero de Masten Space System. Une navette pourrait récupérer les passagers et la capsule pourrait être réutilisée par une seconde rampe de lancement.

Le marché

Dans une ère où le divertissement est en croissance constante et que les gros ‘rush’ d’adrénaline sont primés, le Skysled pourrait attirer les amateurs de vols suborbitaux. Qu’est-ce qui serait plus cool (par rapport au manège actuel) que de s’envoyer dans les airs à une vitesse fulgurante et d’expérimenter un atterrissage similaire au Crew Dragon?

Le Designer

J’aimerais remercier William Russel, qui a eu l’idée originale de créer le concept Skysled et Eren Birben, qui a créé les dessins de ce manège extrême. Eren a obtenu sa maitrise en design de l’Instituto Europeo di design et vit à Ottawa, au Canada.

SHARE