Sfirolo

Le concept

Le Sfirolo est une salle circulaire conçue pour offrir des expériences virtuelles immersives sans avoir besoin de porter de casque VR. Avec ses murs constitués d’écrans OLED incurvés, la pièce simulerait avec précision tout type d’environnement et permettrait à l’utilisateur de marcher et de courir sur un sol composé de centaines de sphères motorisées.

Origine de l’idée

Dans certains pays comme le Japon, les enfants et les adolescents ne sont pas encouragés à utiliser des casques de réalité virtuelle. Je me demandais s’il serait possible de développer une machine semblable à un ‘‘ holodeck’’ qui permettrait de s ‘immerger dans un nouveau monde où il serait possible de se déplacer librement.

Fonctionnement

Afin de permettre le déplacement de l’utilisateur, le plancher du Sfirolo serait recouvert de sphères microscopiques contrôlées par un système de translation ou d’induction de rotation. L’utilisateur pourrait ainsi marcher sur les sphères coulissantes ou rotatives et sa position serait maintenue au centre de la pièce, un peu à la manière d’un tapis roulant multidirectionnel.

Mais comment exactement les sphères bougeraient-elles? Eh bien, le Sfirolo pourrait exploiter un petit électromagnétisme dynamique où chaque sphère métallique coulisserait le long d’un axe de façon similaire à un système de lévitation magnétique (Maglev). Une autre option serait de contrôler la rotation de chaque sphère. Cela signifie que chaque fois que l’utilisateur se déplacerait, les sphères devraient répondre en conséquence avec peu ou aucune latence.

Selon l’expérience en cours, la pièce pourrait être chauffée ou réfrigérée. Finalement, des ventilateurs pourraient êtres ajoutés afin de créer des conditions venteuses. Des lumières ultraviolettes pourraient simuler l’exposition au soleil. Un casque neurologique et un dispositif de surveillance de type EEG permettraient à l’utilisateur et à l’instructeur d’analyser ce qui se passe à l’intérieur du cerveau du participant au cours de l’expérience.

Marché potentiel

Semblable aux simulateurs de vol, le Sfirolo pourrait être utilisé à des fins d’apprentissage et offrir un large éventail de scénarios et d’expériences simulées. Bien que plus coûteux que les casques de réalité virtuelle, les écrans causeraient moins de maux de tête et de fatigue oculaire et offriraient une expérience crédible. Puisque les casques de réalité virtuelle ne sont pas recommandés pour les enfants de moins de treize ans, le Sfirolo pourrait fournir un divertissement sain et même promouvoir l’exercice physique.

Designer industriel

Le concept de salle Sfirolo a été développé en collaboration avec Ashish Thulkar, un designer industriel de Bangalore, en Inde. Ashish a obtenu une maîtrise en design de l’Indian Institute of Science en 2014, et travaille actuellement comme concepteur de véhicules indépendants. Il a également créé le concept Atlantide et le moteur de déplacement Tridika.

 

SHARE