Mekafin

Le Concept

Le Mekafin est un moteur hors-bord électrique qui, au lieu d’une hélice, utilise un système de propulsion biomimétique innovateur imitant le mouvement oscillatoire de la queue d’un dauphin permettant ainsi de déplacer l’eau et pousser un bateau vers l’avant.

Origine de l’idée

Les premiers moteurs hors-bord existent depuis plus d’un siècle. Il y a quelques années, un inventeur du nom de Brice Thouret m’a approché pour travailler sur un concept de nageoire mécanique utilisant les principes de son invention (voir le brevet). Nous avons donc créé un premier concept nommé Iruka.

Nous avons également proposé à des étudiants d’un cégep et de deux universités de travailler sur ce projet. Pendant ce temps, Brice Thouret a continué à fabriquer des prototypes. La troisième génération de son invention porte désormais le nom de Mekafin.

Fonctionnement  

Le système biomimétique du Mekafin convertit la rotation d’un moteur électrique en un mouvement oscillatoire, similaire à la queue d’un dauphin. La façon dont les tourbillons se déplacent en arrière de l’aile permettent d’augmenter l’efficacité et la poussée comparativement à une hélice. L’aile du Mekafin récupère aussi une bonne partie de l’énergie cinétique du sillage du bateau.

L’amplitude du mouvement, la vitesse, la surface de la lame ainsi que sa forme sont des paramètres qui ont un impact sur la dynamique de l’embarcation. Il sera donc possible de les adapter en fonction du bateau et de son utilisation. Dans le cas du Mekafin, la nageoire mécanique et son mécanisme oscillant sont situés à l’intérieur de la carrosserie [coque] du moteur.

Les virages se font en orientant le Mekafin à gauche ou à droite à l’aide d’un levier ou d’un câble tout comme celui que l’on retrouve sur les moteurs hors-bord réguliers.

La forme du Mekafin a été inspirée par le moteur hors-bord G2 d’Evinrude. Pour adapter le design, il était nécessaire de développer une carrosserie protégeant les mouvements ascendants et descendants de la bielle principale tout en optimisant la stabilisation et la durabilité du mécanisme.

Le premier modèle commercialisable du Mekafin sera équipé d’un moteur DC de 600 watts pour alimenter le système de propulsion oscillatoire (SPO). Ceci permettra de générer jusqu’à 100 livres de poussée. Des mesures préliminaires effectuées sur l’un des prototypes ont d’ailleurs permis de mesurer une efficacité supérieure aux moteurs électriques sur le marché.

Avantages

Le Mekafin est un moteur hors-bord personnel et silencieux permettant une excellente alternative aux moteurs à hélice traditionnels. Il n’émet pas de CO2, et il pourrait faire appel à l’énergie solaire ou éolienne pour recharger ses batteries à même le quai. Les dangers de blessures pour les passagers et la faune marine sont également diminués étant donné la faible vitesse d’oscillation comparativement aux hélices. Ce moteur vise à prime abord le marché des lacs écologiques. Si ce projet vous intéresse, je vous invite à contacter Brice Thouret directement en cliquant ici.

Le Designer

Je tiens à remercier Martin Rico pour la création des images du concept Mekafin. Martin habite près de Buenos Aires, en Argentine. Il a étudié le Design à l’Université de Buenos Aires et travaille maintenant comme Designer Commercial indépendant. Martin a également conçu le yacht Seataci et le chariot robotique Isakwa