Aerozon

Le concept

Le système de gestion de colis intégrés Aerozon permettrait aux entreprises de livrer des produits en moins de 30 minutes directement à un appartement ou un bureau. Ce système de livraison entièrement automatisé serait intégré dans les gratte-ciels des villes réduisant ainsi le nombre de camions de livraison circulant dans nos rues surpeuplées et accélérant l’économie du même coup.

Origine de l’idée

En 2017, Imaginactive a publié des concepts liés à la logistique en combinant des robots, des trains, des drones et des tours résidentielles. Récemment, j’ai été contacté par David Charitos, qui proposait d’utiliser des ascenseurs spéciaux sur les toits afin que les drones puissent effectuer leurs livraisons (voir également : Drone tower). Le concept Aerozon intègre une partie de son idée afin de créer une vision d’ensemble de ce que pourrait ressembler la logistique des colis de l’usine aux consommateurs.

Comment ça marche

L’Aerozon serait conçu pour ramasser les colis directement à partir des usines ou des centres de distribution (image 1) situés à l’extérieur des cités (image 2). Lorsque les trains entreraient en ville, les colis seraient ramassés en cours de trajet par des drones (image 3). Ces petits robots volants autonomes travailleraient en rotation afin de livrer toutes sortes de colis sur les toits des tours à bureaux (image 4) ainsi que des tours résidentielles (image 5).

Le colis serait déposé sur une plate-forme, où il entrerait dans une cage d’ascenseur dédiée au système Aerozon. Les destinataires seraient avertis lorsque leur colis s’approcherait de leur position (images 6, 7 et 8). La plupart des colis seraient donc acheminés par le système Aerozon. Les colis plus gros seraient, quant à eux, livrés par des camions électriques comme l’UPEX ou par des robots mobiles plus petits comme l’Ecotranzit.

Marchés potentiels

Au cours des prochaines décennies, un grand nombre de véhicules aériens rempliront les cieux de nos villes. Ces machines auront besoin de nouvelles technologies associées au transport, au stockage d’énergie et aux transferts électrique et mécanique. De nouvelles réglementations devront être imaginées, testées et déployées afin de créer et de gérer les corridors ferroviaires et aériens. Cela signifie qu’il y a plusieurs nouveaux axes de recherche et de développement qui verront le jour dans ce domaine.

Les systèmes utilisant l’infrastructure ferroviaire, les tours commerciales et résidentielles existantes comme l’Aerozon feront probablement partie de la première vague de produits qui seront prototypés et développés.

Remerciement spécial

Je tiens à remercier David Charitos pour sa collaboration associée à la mienne sur ce projet. Je voudrais également remercier Martin Rico pour avoir créé les images du concept Aerozon. Martin vit près de Buenos Aires, en Argentine. Il a étudié le design à l’Université de Buenos Aires et travaille maintenant en tant que designer industriel indépendant. Il a conçu de nombreux concepts de véhicules pour Imaginactive.