Onyx

Le concept

L’Onyx est un aéronef électrique côte à côte qui peut atterrir directement dans les espaces de stationnement construits pour les voitures, éliminant ainsi le besoin de construire de nouvelles infrastructures pour la prochaine « génération » d’avions urbains personnels.

Contexte

Le mois dernier, un jeune étudiant en ingénierie nommé Charles Champagne a contacté Imaginactive pour l’aider à concevoir un nouveau type de voiture volante. Cette voiture devait être très différente de nos concepts Solexa, Korben ou Horus.

Fonctionnement

L’Onyx pourrait transporter deux personnes assises dans une configuration côte à côte. Contrairement à la concurrence, il pourrait décoller et atterrir dans les espaces de stationnement existants. Pour cette raison, il aurait une largeur maximale de 230 cm. Cette spécification rendrait l’Onyx beaucoup plus accessible que les produits similaires qui sont obligés d’utiliser des héliports.

Il serait alimenté par des batteries interchangeables qui fourniraient l’énergie à six paires d’hélices. Chaque nacelle contiendrait deux hélices; l’une en bas du conduit et l’une en haut, tournant dans des directions opposées (contre-rotatives).

Chacun des hélices serait composée de trois lames de forme spéciale, similaires aux lames Blue Edge d’Eurocopter. Cette conception de lame particulière réduit considérablement le bruit du rotor et elle est très efficace. De plus, les paires d’hélices du côté bâbord de l’Onyx pivoteraient symétriquement par rapport aux paires d’hélices du côté tribord pour annuler le couple induit.

Lorsque l’Onyx serait prêt à embarquer des passagers, la partie supérieure de la cabine s’ouvrirait vers le haut, tout comme un cockpit de chasse. Les passagers monteraient de chaque côté de l’appareil. Pour des raisons de sécurité, chaque vol serait géré par un pilote automatique. Le système de contrôle du trafic aérien serait également géré par un système de trafic aérien urbain. L’Onyx se poserait directement sur les places de stationnement à l’aide de patins d’atterrissage similaires à ceux des hélicoptères.

Marché potentiel

En combinant les progrès de la conception des matériaux, des composants mécaniques, de la technologie des batteries et des systèmes de vol, un tout nouveau marché de véhicules aériens peut être développé. Les opérateurs et les citoyens feront la queue pour acquérir des avions électriques comme l’Onyx afin de se déplacer en ville ou se rendre à l’extérieur certains week-end. L’une des points les plus importants consiste à s’assurer que les législateurs préparent les cadres nécessaires afin de permettre aux inventeurs et aux entreprises de réaliser des prototypes de ces machines et des les tester dans des couloirs aériens désignés.

Le dessinateur industriel

Le concept Onyx a été imaginé par Charles Champagne, étudiant en ingénierie résidant à Montréal. Il a été conçu par Jorge Ciprian, un designer industriel argentin. Jorge est diplômé en design de l’Université de Buenos Aires et travaille actuellement comme designer indépendant. Il a également conçu le VTT écoresponsable Manitoo et le concept de motomarine hydroptère Vector.