Ambular 2.0

Le concept

L’Ambular 2.0 est une ambulance volante autonome conçue pour transporter un patient et un premier répondants à l’hôpital. L’Ambular 2.0 serait assemblé à l’aide de moteurs, de systèmes de vol et d’autres composants basé sur la deuxième génération du Ehang 184. L’aéronef serait vendu « vert », puis adapté localement pour le transport médical.

Le contexte

Ce concept a été imaginé comme un nouveau type d »aéronef capable de transporter deux personnes de façon autonome n’importe où dans une ville vers l’hôpital le plus proche. Il serait commercialisé auprès des organismes spécialisés en intervention d’urgence et des entreprises pour compléter les flottes existantes d’ambulances.

Le fonctionnement

L’Ambular 2.0 serait équipé de 8 hélices, chacune d’un diamètre de 1,5 mètre. Chaque hélice serait capable de produire 100 kg de poussée pendant 20 minutes. Ce pouvoir permettrait à un patient et à un ambulancier (ou à un médecin) d’être transportés de façon autonome sur des distances allant jusqu’à 15 milles marins à l’hôpital.

Au fur et à mesure que l’idée évoluera, la forme sera optimisée pour la portance, et des propulseurs à jet supplémentaires pourraient être utilisés afin de donner une poussé supplémentaire au décollage. Le fuselage doit être aussi léger et robuste que possible, en utilisant des matériaux ultralégers nouvellement mis au point. La cabine sera conçue pour maintenir un patient en vie pendant le court vol et comprendra de l’équipement de sauvetage essentiel.

À quoi ça sert?

L’Ambular 2.0 serait développé pour le transport médical urbain. Il pourrait également être utilisé par les équipes d’évacuation sanitaire ou pour des missions de recherche et de sauvetage. Le principal défi demeure l’énergie (batterie) nécessaire pour effectuer chaque vol avec la puissance (moteurs) et la portance (hélice/ailerons) nécessaires.

Le designer

Je tiens à remercier Yuri Fattah qui a amélioré notre concept initial afin de créer cette nouvelle version de l’Amulbar. J’aimerais également remercier Martin Rico qui a créé les images de ce concept et travaillé sur la conception de la maquette grandeur nature. Martin a étudié le design à l’Université de Buenos Aires et travaille comme concepteur industriel pour l’OACI.